04 février 2007

3 - La dépression d'hector ou la fin d'une chimère

Episode 3 :

La dépression d’Hector

ou la fin d’une chimère

snapshot_ef9770eb_2faa42b8

Peu après le départ de Lothaire, Hector fait une chute de tension et voilà qu’il tombe dans les pommes. Aussitôt Hélène et Yabis accourent, et le transportent dans le cabinet de consultation ou il pourra s’étendre et reprendre ses esprits. Au bout de quelques minutes il va beaucoup mieux enfin, si on peut dire.

snapshot_ef9770eb_8fadf440

"Il est mignon le bébé à sa maman, euh à son papa". Hector a un peu de mal à faire la différence, mais on comprend pourquoi, pas de père, deux mères dont une pour laquelle on ne sait pas très bien si c’est un homme ou une femme. Enfin il y a de quoi embrouiller des esprits moins simples que celui d’Hector, il est donc normal qu’il s’y perde un peu.
- Hector, Hector, dites moi vous vous sentez bien ?
- Ben oui je me suis pas lavé depuis deux jours !
- Non, ce n’est pas de cela dont je vous parle, cela je l’avais moi aussi senti, d’ailleurs vous m’obligeriez d’aller prendre un bon bain lorsque vous sortirez d’ici.
- Je dois vous obliger à prendre un bain, avec mon bébé ?
- Allez, oust, ôtez vos vêtements sales et allez prendre un bain.
Hector s’exécute, mais ne retient que la première moitié de la phrase.

snapshot_ef9770eb_efae3e63

Le voila en tenue d’Adam, mais Yabis et Hélène se méfient et filent discrètement Hector. Il ne faudrait pas qu’il sème la pagaille dans tout l’hôpital, dont la réputation ne doit pas pâtir du comportement pour le moins étrange de notre Hector.
- Hector, Hector, ne bougez surtout pas, je vais appeler un ami qui pourra vous aider, en attendant remettez vos vêtement immédiatement ! 

snapshot_ef9770eb_4fae3b1a

Après l’appel de Yabis au thérapeute, ce dernier arrive très rapidement, c’est un cas d’urgence. Le thérapeute, hypnotise Hector et lui suggère qui va beaucoup mieux, qu’aucun problème n’est réel, et que lorsqu’il se réveillera tout ira très bien.
- Voilà Docteur Yabis, ça devrait allez pendant quelques heures mais je vous conseille vivement une petit séance d’électrochocs, et un petit passage en chambre s’isolement.
- Très bien Doc, je vous remercie de votre visite.

snapshot_ef9770eb_8fade45c

Le Docteur Yabis Touri suit les indications de Doc à la lettre. Tout d’abord il emmène Hector à la cave, et l’installe dans la machine à électrochocs, une séance d’un petit quart d’heure devrait rendre Hector un peu moins imaginatif.

snapshot_ef9770eb_4fae6878

- Hector, il est temps de reprendre une vie normale, les hallucination c’est fini maintenant avec le traitement que tu viens de recevoir tout devrait bien se passer .
- Oui docteur
- C’est bon ?
- Oui docteur
-Tu aimes manger les cafards
- Oui docteur
- Ton père est la Grande Faucheuse
- Oui docteur
- Comment je m’appelle
- Oui Docteur

Bien le traitement a merveilleusement bien marché, après ce petit lavage de cerveau, fini les délires obsessionnels.
Deux jours d’isolement, trois pour se réhabituer à une vie plus normale et il pourra sortir.
- Allez Hector, maintenant à la toilette.

snapshot_ef9770eb_afae68c4

Hector s’exécute sans broncher. Une petite toilette sommaire c’est mieux que rien dans sont état.

snapshot_ef9770eb_cfae6904

Il va en suite se coucher dans le lit complètement isolé du reste de l’hôpital. Si l’envie lui prend d’hurler il ne réveillera personne car la pièce est doublement isolée.

Pendant ce temps.....

snapshot_2d7b3372_4faddca8

Ophélie a suivi brillamment des études universitaires et a obtenu son diplôme avec mention très bien. Olivia est très fière de sa nièce. Maintenant elle est grande, elle peut habiter seule la maison. Aussi, décide-t-elle de se rendre à l’hôpital car elle se sent de plus en plus fatiguée.
Elle embrasse Ophélie avant de partir.

snapshot_ef9770eb_2fade0d0

Hélène qui avait été prévenue, accueille Olivia dès son arrivée. Elles font un brin de causette dans la salle d’attente située dans le hall d’entrée.
- Bonjour Olivia, vous avez bien fait de prévenir de votre arrivée
- Oui c’est gentil de m’attendre ici, ce hall est très accueillant et très agréable avec toutes ces baies vitrées.
- Alors, Olivia, que vous arrive-t-il ?
- Je me sens très fatiguée, mais ce doit être l’âge !
- Nous verrons cela plus tard, pour le moment, le Docteur Yabis Touri est très occupé avec un patient. Il s’occupera de vous plus tard. Voulez-vous bien me suivre maintenant, votre chambre est à l’étage.

snapshot_ef9770eb_cfade286

Voilà, nous vous avons préparé une chambre, pour l’instant vous y serez seule. Vous pourrez vous reposer tranquillement.
- Elle est très bien cette chambre,
- Vous disposez au rez-de-chaussée d’un solarium avec des transats, pour un petit repos pendant la journée, et en sous-sol, une piscine et un jacuzzi. Vous pouvez y accéder soit par la salle de conférence/cinéma, soit par l’arrière de l’hôpital cet espace donnant sur le jardin.
- Bien, merci beaucoup, justement il fait tellement chaud que je crois que je vais aller à la piscine.

snapshot_ef9770eb_6fadf116

Et voilà Olivia, qui va se rafraîchir dans la piscine, elle fait quelques brasses et décide d’aller s’allonger dans le solarium.

snapshot_ef9770eb_2fadee52

Elle y retrouve Hector. Après ses 2 jours d’isolement il revient à un monde plus normal.
Elle s’installe à côté de lui.
- Alors, comment vas-tu mon petit ?
- J’suis pas petit, j’suis grand.
- Je sais Hector, c’est une façon de parler.
- Que fais-tu ici je ne savais pas que tu étais à l’hôpital ?
- J’ai attrapé la grippe des cafards
- Mais maintenant tu es guéri non ?
- j’sais pas, y m’ont dit que j’devais rester encore, y’m croient pas.
- Ils ne croient pas quoi ?
- Que j’ai pas de père.
- Dis-moi Hector, tu sais que je me fais vieille, je vais mourir un jour.
- Quand ?
- Bien peu de gens connaissent le jour de leur mort, elle vient sans prévenir parfois lorsque l’on s’y attend le moins.
Hector, au sujet de ton père, euh je veux dire , enfin tu vois ce que je veux dire ?
Hector, tu m’entends ?
Je ne sais pas ce qu’il lui ont fait mais il m’a vraiment l’air très fatigué ce petit il dort déjà.

snapshot_ef9770eb_2fae34dc

Le lendemain, Olivia qui affectionne particulièrement le solarium, vient s’y reposer.
- Tout va comme vous voulez Olivia ?
- Oui, tout va très bien.
- Vos examens sanguins, n’ont rien révélé d’anormal d’ici un ou deux jours vous pourrez rentrer chez vous si vous vous sentez mieux.
- Bien je suis rassurée, figurez-vous que j’avais peur d’avoir une grave maladie, je me sentais si fatiguée ces derniers temps. Merci Docteur Touri, vous êtes bien aimable.

snapshot_ef9770eb_cfae3687

Le soir venu Olivia va regarder dans le télescope du Docteur Touri qui est un passionné d’astronomie.
D’un seul coup elle sent un voile blanc glacial l’envelopper, c’est certainement la vue de ces étoiles qui lui procure ce frisson, le spectacle est tellement beau !  Soudain quelqu’un l’appelle, elle se retourne.

snapshot_ef9770eb_cfae37df

Ca y est son heure est arrivée. Elle vient la chercher, c’était ça ce halo blanc glacial qui l’enveloppait. Elle la regarde en face, et ne résiste pas, elle sait que de toute façon cela ne sert à rien.

snapshot_ef9770eb_0fae3772

Tout le monde accoure, Hector est en larme, le Docteur Yabis et Hélène sont très peinés. Voici leur premier décès à l’hôpital.

snapshot_ef9770eb_2fae3818

Olivia est partie, à sa place se trouve sa tombe, une belle tombe toute dorée, qui ornera le petit bout de jardin à droite de l’entrée de l’hôpital.

snapshot_ef9770eb_0fae386b

Hector est tout désorienté, il vient de perdre sa mère, la seule famille qui lui restait, et en plus s’est sont père, euh sa mère qui est venu la chercher, et qui lui a ôté la vie.
- Je déteste mon père, enfin elle, je déteste tout le monde d’ailleurs.

snapshot_ef9770eb_0fae387d

La bonne nouvelle c’est qu’Hector hérite de sa mère, enfin pauvre consolation, il ne lui reste plus qu’a retourner chez les Pipettes, là bas Lothaire est méchant, mais Circée, Circée c’est pas pareil elle est gentille elle, et Hector l’aime bien.

snapshot_ef9770eb_8faf3bf9

Le lendemain matin, Hélène très affectée par la mort d’Olivia, vient pleurer sur sa tombe.

snapshot_ef9770eb_efaf3d7b

Aujourd’hui, c’est le grand jour pour Hector, il va pouvoir rentrer avec Circée et Lothaire. Le Docteur Touri donne les derniers conseils concernant Hector, afin que celui-ci ne fasse pas une rechute.

Fin de l'épisode.

Posté par minitroll95 à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 3 - La dépression d'hector ou la fin d'une chimère

Nouveau commentaire